Présentation

Le Pari des Gourmets

Construit en 1910 par Anaïs Peigne,Le Paris des Gourmets s’appelait, à l’origine Le Rendez-Vous Des Pêcheurs. Une sympathique petite auberge où la propriétaire cuisinait et servait, sur commande, surtout le dimanche, les poulets qu’elle élevait elle-même, aux pêcheurs qui venaient même de Dijon.

 

Son mari décédé pendant la guerre de 14, Anaïs Peigne se remaria dans les années 30, avec M.Courcelles.

 

C’est à cette époque que l’établissement s’agrandit.

 

On y ajouta une annexe où l’on aménagea six chambres qui ne possèdaient ni eau courante, ni électricité.

 

Puis en 1936, c’est le gendre d’Anaïs Peigne, Raymond Laurençon, qui prit la succession avec son épouse Marcelle.

 

Fin cuisinier (il avait fait le tour du monde sur des bateaux), il développa la restauration.

 

L’Hôtel connut l’occupation des Allemands, puis s’agrandit de nouveau dans les années 50.

 

Il fut complétement transformé en un bâtiment moderne comprenant une grande salle à manger et des chambres aux étages.

 

Avec les Années 60, le développement du tourisme et les congés payés, il connut un nouvel agrandissement. On y construisit une nouvelle salle de restauration et huit chambres supplémentaires.

 

 

C’est à cette époque que l’hôtel connut son apogée.

« Les gens consommaient avec une certaine frénésie… », se souvient encore Denise Laurençon.

 

Michel Laurençon y travaillait aux cuisines avec son père.

 

Et c’est en 1977, qu’il prit la succession de Raymond et Marcelle avec son épouse Denise.

Aujourd’hui, c’est Laurent et Yannick Savioz qui comptent bien faire perdurer l’excellente réputation de cet établissement devenu une institution sur le secteur.